Non non, se son les écrivin d’Anatole France qui corriges l’heure tequste !

Trouver les fautes, nos jeunes écrivains adorent. Déjà, c’est un peu comme un jeu de piste, et puis, ils se rendent compte qu’ils sont très forts en orthographe, grammaire et conjugaison ! « Aujourd’hui, c’est nous la maîtresse »,qu’ils disent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.